Le Donso N’Goni

Les « Donsos » ou « Dozos » forment une société traditionnelle d’Afrique de l’Ouest dont l’origine remonte avant le « Mandé ». Ils ont été les premiers a être appelés les « Dioulas », car au cours d’une campagne de chasse ils pouvaient voyager d’un bout à l’autre du « Soudan ». Ils ont donc fait aussi du commerce avec les différentes ethnies et ils exploraient aussi des nouveaux pays; ainsi ils contribuèrent à fonder de nombreux villages. On retrouve de nombreuses ethnies parmi les « Donsos » car c’est une confrérie ouverte à tout le monde. Les  donsos défendent un idéal de liberté et de fraternité, la charte du Manding qui proclame l’égalité entre les hommes et condamne l’esclavage au 13ème siècle, prend ses racines dans les valeurs défendues par les « Donsos ». Les « Donsos » en tant que maîtres de la brousse sont détenteurs de savoirs et de connaissances sur les plantes et donc sur les remèdes ; certains se spécialisent comme guérisseurs. Dans l’Afrique traditionnelle, on prête à toute forme de vie un pouvoir spirituel, et en particulier aux animaux. On  attribue aussi à certains « Donsos » des pouvoirs de sorcellerie.

Le Donso-n’goni est un instrument sacré, il accompagne généralement les cérémonies des « Donsos » et anime aussi les funérailles, certains rythmes  sont réservés aux seuls initiés. Il est constitué d’une calebasse qui sert de caisse de résonance,  d’un manche et d’un chevalet qui retransmet les vibrations dans la calebasse, par l’intermédiaire d’une peau tendue sur celle ci.

 

On raconte qu’à l’origine, le Donso n’goni  servait à attirer le gibier dans la brousse.

 

 

 

 

Un autre n’goni a été créé pour une utilisation plus « profane »: le kamalen n’goni, (kamalen = jeunesse en dioula), celui-ci est accordé de manière différente et a souvent des notes plus aigües que le donso n’goni. L’accord est pentatonique et varie suivant l’ethnie du n’goni fola (joueur de n’goni).

Une réflexion au sujet de « Le Donso N’Goni »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.